LIVRAISON FRANCE OFFERTE DES 79€* - LIVRAISON MONDE OFFERTE DES 250€ - paiement en 3X sans frais avec Alma dès 150€

Le blog Rose et Balthazar pour parents modernes

La DME, quesako ?

La DME, quesako ?

La nouvelle méthode alimentaire bébé à la mode 

La Diversification Menée par l’Enfant. Il s’agit d’une méthode alimentaire appliquée au bébé à partir du moment où ils commencent à se tenir assis et ressentent l’envie de mastiquer, mâchouiller et mettre dans la bouche les choses (entre 6 et 8 mois généralement).

Read more

L’importance du son pour notre enfant

L’importance du son pour notre enfant

Partager un instant musical avec notre enfant permet de créer un vrai lien d’attachement et de complicité. Il est donc important de danser, chanter, jouer d’un instrument avec lui pour lui faire ressentir tout l’amour et l’affection que nous lui portons. Elle permet la production d’endorphine (l’hormone du plaisir) et de développer la sensation de bien-être et de confiance. Tout parent connaît les berceuses tardives pour calmer et endormir bébé.

 

La musique favorise l’apprentissage.

Apprendre en chantant est une pratique connue de tous, en effet, les activités musicales stimulent de nombreuses zones du cerveau, ce qui améliore et favorise l’apprentissage. De nombreuses comptines permettent d’apprendre les saisons, à compter, l’alphabet et c’est validé par tous !

 

La musique favorise la créativité.

Quel parent n’a jamais eu le droit au spectacle de danse ou chanson improvisé dans le salon ? La musique permet à notre enfant de créer des chorégraphies endiablées et des supers concerts privés qui vont favoriser son imagination, sa créativité et développer sa personnalité.

La musique développe les motricités physiques.

Au début, il est assez difficile pour bébé de coordonner ses gestes (aie aie aie les chutes à répétitions) mais nous sommes tous passés par là ! La musique est d’une grande aide pour apprendre à votre enfant à prendre conscience de son corps.

 

La musique, les chants, les comptines et les poésies développent le langage.

Apprendre des paroles, les entendre à plusieurs reprises, les répéter permet de placer chaque syllabe sur un son particulier, ce qui développe le vocabulaire et la prononciation des mots. La musique est un excellent moyen de développer sa langue primaire mais elle permet aussi d’apprendre de nouvelles langues en toute simplicité. 

 

La musique permet de se faire des amis.

Partager des chants, des danses ou pratiquer des jeux musicaux tels que les chaises musicales, permet à votre enfant de s’amuser avec d’autres enfants. Grâce à la musique, il crée une nouvelle fois des liens mais cette fois-ci avec des enfants de son âge qui deviendront des super copains.

 

La musique est bénéfique aux bébés prématurés

De nombreuses études ont démontré que chanter des berceuses à des bébés prématurés ou leur faire écouter des musiques qui reproduisent des battements de cœur, stabilisent leur rythme cardiaque. Tout comme les femmes enceintes qui font écouter de la musique à leur foetus, la musique calme, apporte des sentiments forts et développe la positivité.

 

Attention, il faut tout de même prendre garde à la fatigue auditive. 

Comme toute bonne chose, il ne faut pas en abuser. Habituer votre enfant à un environnement bruyant, avec de la musique en continu ou des bruits de fond de radio, télévision n’est pas une bonne chose. Le surplus de bruit peut le fatiguer, le détourner totalement de la musique qu’il jugera "gênante" et pourra troubler son attention. Le silence et le calme sont des principes essentiels pour le développement de notre enfant, il doit pouvoir s’entendre penser, écouter chacun des bruits qui l'entourent (les oiseaux qui chantent, la pluie contre la fenêtre..), tous ses bruits, même minimes, sont importants.

Read more

Comment annoncer à son enfant que le Père Noël est un mythe ?

Comment annoncer à son enfant que le Père Noël est un mythe ?

Devenir parents c’est découvrir le vrai bonheur, aimer une personne plus qu’on ne s’est jamais aimé soi-même, idéaliser son enfant et le mettre au centre de son monde… Mais être parent c’est aussi faire face à des moments de doutes et à des questions surprenantes : “Maman, comment on fait les bébés ?” “ Papa, pourquoi la dame là-bas elle est moche” et la fameuse et l’unique… “papa, maman le papa noël existe vraiment ?” Si vous redoutez ce jour autant que le jour de la rentrée des classes, on vous comprend totalement !

Mais pas de panique, on va vous aider à surmonter ces questions aussi tranchantes que des lames de rasoir. 

L’heure fatidique de LA question piège est là.. Que faire ??? on vous dit tout !

 

QUAND ?

Rassurez-vous, dans la plupart des cas vous serez devancés par le monde qui vous entoure, les copains de classe, les cousins, les frères et sœurs plus grands ou encore internet. De nos jours, il est beaucoup plus simple d’avoir accès à l’information et donc potentiellement aux réponses de questions dont finalement ne pas en connaître les réponses n’était pas plus mal !

Mais bon, on ne va pas vous le cacher, vous allez tout de même devoir y faire face en tant que référent de la bonne parole pour votre progéniture, vous, parents, synonyme d'honnêteté et de savoir absolu. 

 

A QUEL ÂGE ?

La plupart du temps, 7 ans est l’âge auquel les enfants commencent à distinguer peu à peu l’imaginaire de la réalité. Les enfants s'éveillent de plus en plus tôt et sont sans cesse à la recherche de nouvelles connaissances, alors, il est possible que la question de l’existence de papa noël arrive dans votre maison plus vite qu’on ne le pense.  Vers 4-5 ans les enfants ont déjà un sens du questionnement plus développé “comment le papa noël peut distribuer tous les cadeaux de la terre en même temps ? ” “ Papa noel, il passe par la cheminée ? “. Il ne faut surtout pas briser leur rêve ! Répondez à leur question tout en restant évasif et surtout, mettez en avant leur possibilité de croire en ce qu’il souhaite. Tout comme les contes, les princesses et les super héros, c’est à l’enfant de choisir en ce qu’il croit ou non, son imaginaire est sa plus grande force.

 

AVEC QUELS MOTS ?

Y’a t-il une bonne manière d'annoncer une nouvelle aussi tragique ? Briser le rêve de notre bout de chou n'est quand même pas mince affaire… Mais il a tout de même des façons de faire, n’y allez surtout pas brutalement vous risquez de causer des traumatismes et une remise en question totale “et la petite souris, elle existe ? et les lapins de Pâques ???” : la  c a t a s t r o p h e !

Si la question fatidique vous est alors posée, on vous conseille de lui retourner directement l’interrogation “ et toi ? Penses-tu qu'il existe le Père Noël ? “ Selon sa réponse vous serez fixé sur son envie de oui ou non continuer à y croire. La meilleure réponse reste que le Père Noël existe pour ceux qui continuent à y croire et que la magie de Noël continuera d’exister tant que les enfants la feront vivre. 

Si vous sentez que votre enfant est prêt à faire partie du cercle des grands… Ça y est… Il est temps de lui avouer que le père Noël est un mythe qu’on raconte aux enfants pour les rendre heureux, désormais il fait partie des grands il faut qu’il garde ce secret précieusement ! 

Maintenant qu’il fait partie des grands, votre enfant pourra à son tour devenir le père noël de quelqu’un, l’essentiel c’est de lui faire comprendre l’importance du partage et de l’amour qu’on donne autour de soi.

 

UN MENSONGE ?

On tient à apprendre à nos enfants des valeurs telles que le respect, la politesse ou encore la bienveillance en les bassinant avec les choses à faire, dire ou non, et surtout… Le mensonge est interdit ! Alors, faut-il culpabiliser de ce mensonge plus gros que la Terre ?

Même si le mensonge est interdit, c’est vrai, que certains d’entre eux n’ont pas un mauvais fond :  cacher sa grossesse à sa famille pour leur faire une surprise, organiser un anniversaire surprise ou encore rentrer voir une amie qu’on a pas vu depuis des années… Mentir, c’est mal ? Il s’agit plutôt de l’intention derrière le mensonge. Apprenez-lui à faire la distinction entre le mauvais et le bon fond d’un mensonge. 

L’histoire de Papa Noël, nous l’avons tous vécue et la plupart d’entre nous en garde un magnifique souvenir même en devenant adulte. Racontez-lui comment vous l’aviez appris à son âge ou encore la fois ou votre papa, tonton ou papi s’était déguisé en faisant croire qu’il avait garé les rennes devant la maison.. Les anecdotes de l’enfance sont des bijoux inestimables.

 

LA MAGIE DE NOEL 

Votre enfant ne croît plus au Père Noël, très bien. Mais il ne faut surtout pas qu’il pense que Noëll n’existe plus ! Il est primordial de lui faire comprendre que le conte du Père Noël est destiné aux plus petits mais que Noël reste une fête importante pour les grands. Expliquez-lui que Noël ne changera pas, la famille continuera à venir chaque année à la maison manger la dinde et la bûche traditionnelle de Noël, qu’il faudra tous les ans décorer la maison et le sapin, et surtout… Le plus important… Les cadeaux ! Mais c’est faux, il apprendra avec le temps que le plus beau de tous les cadeaux est de profiter de ses proches au maximum en cette période magique. 

Et voilà, vous avez tous nos conseils en main ! On espère que tout se passera bien pour vous…Soyez fort, courageux et patients, on croit en vous

Read more